La météo annoncant du beau temps pour la journée ,je laisse tomber mes pinceaux (mais non, je ne suis pas artiste peintre! ), après tout, les cinquante volets restant attendront un peu, et je décide d'aller faire un tour sur Hauscoa.J'ai quelques cavités a pointer au GPS et ce sera l'occasion de faire aussi un peu de prospection.dscn0721

Je commence par repointer le HA 704, une cavité que j'avais repéré l'hiver dernier grace a la colonne de vapeur qui s'échappait de son entrée.C'est une faille dont le fond serait a revoir.Je monte ensuite voir le HA 705, petite entrée sur le flanc d'une doline.La présence de deux spits m'indique que ce trou a déja été descendu mais je ne sais pas par qui, peut etre par les gars de Chatellerault qui ont pas mal trainés ici.En remontant sur les hauteurs d'Hauscoa, je découvre une faille qui a l'air interressante, elle a un profil de méandre et souffle un petit air frais.Une petite prise de température lui fera le plus grand bien.Verdict:14° extérieur, 4° intérieur.Le seul problème, c'est qu'il faut que je trouve un spéléo limande pour aller voir si cela continue.Laurent, prépare toi! Ce sera le HA 706.dscn0700      Je profite de la pause de midi et de la venue des gars du collectif Nébélé pour aller leur dire un petit bonjour et revoir avec plaisir Dédé et Pinpin ( oh! Pinpin ! la Coume, la Coume! ).

Je les laisse s'engouffrer dans le HA 50 en èspérant qu'ils vont nous faire un beau nouveau gouffre sur les Arbailles mais pour ca je fais confiance a Dédé.

A présent, direction le cayolar d'Asconobi pour repérer le HA 1A, c'est chose faite et j'en profite pour trouver une petite entrée dans un magnifique lapiaz.Il s'agit en fait d'une petite ouverture laissant voir un puits de 6m environ mais je ne peut pas voir s'il y a une suite ou pas.a revoir.

J'en profite au retour pour passer a coté d'un gouffre auquel je compte rendre une visite bientot, une pierre lancée dans son orifice m'indique qu'il doit y avoir la quelque chose d'interressant.dscn0706

Pour finir la journée, je passe rendre visite au HA 708, un trou que j'avais aussi trouvé l'hiver dernier grace a une ouverture circulaire dans la neige.Celui la demandera plus de travail c'est sur vu l'étroitesse de son entrée, mais la présence d'un bon couranr d'air froid devrait motiver les troupes.

Bon ,et bien, finalement, j'ai bien fait de faire une pause dans ma peinture.On devrait toujours faire des pauses!

Participant: Philippe P