Faute de combattants, c'est tout seul que je me retrouve sur les hauteurs des Arbailles pour ouvrir une nouvelle cavité.C'a n'est pourtant pas tous les jours que ca arrive!dscn0730  AVANT

Je retrouve avec plaisir ce coin de montagne, on a vraiment l'impression d'etre au bout du monde , le calme et la sérénité règnent en maitre ici.Après cette pause spirituelle, je me dirige vers celui que j'avais appelé la première fois l'aven de la lorgnette en raison de son ouverture qui permet un regard vers le monde d'en dessous.Pour la base de données ,il aura un nom moins poétique, le GU 703. J'ai amené aujourd'hui du matériel lourd a savoir une pioche ( j'ai hésité entre ca et un marteau piqueur mais bon, il faut quand meme rester raisonnable! ) et c'est d'un pas déterminé que je me dirige vers l'entrée.Après une petite heure, l'orifice qui précedemment laissait tout juste passer une chauve-souris est apte a laisser passer une armée de spéléos.(si j'arrive a en trouver un ou deux, ca ne sera déja pas mal ).dscn0735 APRES

La cavité se présente sous la forme d'une faille (ca, ca ne me plait pas trop ) dont je ne voit pas le fond.Au sondage ,il y a a peu près 8m et ca a l'air un peu plus volumineux en bas.Grand ou pas grand, le principal est qu'il y ait une suite. Ce qui est interressant, c'est sa position par rapport au GU 201 et au collecteur de Béhorléguy.On verra bien.

Je plante deux spits assez loin de l'entrée en raison du manque de rochers ainsi tout sera pret pour la prochaine fois.En effet, étant tout seul, s'il m'arrivait quelque chose ici, meme les vautours auraient du mal a m'atteindre.dscn0756

Ayant un peu de temps, j'en profite pour aller voir quelques cavités que j'ai repéré afin de  les photographier.La plupart ont un vieux spit a l'entrée, mais aucune n'apparait sur l'inventaire des Arbailles.C'est ainsi qu'en deux heures de temps, la zone s'enrichit des cavités GU 702 jusqu'a la cavité GU 708.Et moi qui croyais que cette zone était finie, je m'apercois qu"en fait elle recèle un très fort potentiel spéléologique.Reste a descendre tous ces gouffres pour revérifier s'il ont une suite ou pas.

Tache ardue mais passionnante!

Participant: Philippe P.