Bon, en attendant que Serge nous ait trouvé un nom pour ce superbe gouffre (je n'en doute pas ! ), nous sommes retournés vres le 702 afin de descendre un peu plus bas.Limande au vu de l'entrée, vous comprendrez,et congelée au vu du courant d'air rafraichissant, vous nous croirez.DSCN1494

Après avoir réussi a élargir le passage entrevu précedemment (rappelez vous ,le passage sous la pierre verte ), nous pouvons dorénavant nous glisser derrière et entrevoir une suite.Bon, evidemment, ce n'est pas les champs élysées et la position couché, assis ,en travers n'est pas évidente, mais un petit trou sous les blocs laisse entrevoir une suite.Et ce courant d'air qui vient du bas nous incite a continuer encore.Après une bonne séance de branlage de blocs, il faut vous dire que nous nous trouvons en fait au milieu d'un amas de blocs et de terre appelé plus communément remplissage, et qu'il faut quand meme surveiller l'évolution du milieu ! ,après une bonne séance de branlage donc, Serge me laisse la place pour aller voir l'état d'avancement des travaux.Puits de la limande, passage du vortex, le travail est bien avancé et au bout d'un moment, j'arrive a balancer deux blocs qui nous encombraient pour voir la suite.Le gouffre continue, une pente douce plus large mène a une lucarne 5m plus bas.Le seul problème, c'est qu'il faut se glisser sous un gros bloc et qui bouge en plus !

Bon, la raison l'emporte,il faudra revenir consolider un peu tout cela.En tout cas ,le gouffre continue, et le courant d'air froid qui arrive du fond nous incite a penser qu'il doit y avoir quelque chose la dessous.

Nous avons profité de cette journée pour repérer 2 trous a flanc de doline non marqués sur l'inventaire mais dont la présence d'un ancien marquage nous incite a croire qu'ils ont déja été visités.Au passage ,je retrouve l'entrée du gouffre Bécancha, magnifique ouverture dans une faille du lapiaz et qui mériterai une visite.

DSCN1495Direction maintenant le souffleur de Leizehandy afin de lui rendre une petite visite, la dernière remonte a une trentaine d'années et le doute subsiste toujours quand a une suite.Sur la topo, il était marqué,fin sur éboulis avec courant d'air.Après avoir réequiper le gouffre,j'arrive au fond de celui ci dans une belle faille de 3m de large sur 20m de long a peu près.Malheureusement après avoir cherché a droite et a gauche,nous ne trouvons pas de suite évidente.Tant pis, il fallait venir jeter un coup d'oeil .Et puis, son nom de souffleur de Leizehandy est largement surestimé par rapport au notre ! Non mais !!DSCN1504

La suite ,on l'èspère heureuse ,au prochain numéro.

Participants:Serge P, Philippe P ,Joss P .