LEIZE MENDI se recycle dans le patrimoine et le culturel.

Ça change !

Des nouvelles et des photos du puits de

la Citadelle

que nous avons sondé samedi 16 mai au cours de l’AG du Comité Régional Aquitaine.

Pendant que ça débattait sévère dans des réunions extrêmement importantes (probablement), nous on a descendu ce foutu puits.
Nous : Fred, Michel Lauga, Christine Gastereguy, Mathieu Rasse, Paul Doumenjou et Serge

Démontage sauvage de la grille de protection qui a sauté assez rapidement.

vers_le_bas1Equipement peu orthodoxe sur des mécanisme d’avant guerre. Je parle de la guerre de Waterloo, sous Napoléon.

Envoi d’un Serge très entreprenant dans ce dédale de roues, axes, engrenages et vieille vase verdasse.

Le détecteur d’Oxygène n’annonce rien de mauvais (20 % d’O2) je pars.

C’est un cylindre de

2 mètres

de diamètre environ.
Nous avons mesuré une profondeur totale de

45 mètres

dont

10 mètres

d’eau. Dans l’opération, on a bien failli perdre une corde de

40 Mètresversl_e_bas21

.

Les parois sont bâties en Grès rose au moins jusqu’à moins

20 mètres

.
Difficile de dire au-delà car je ne suis pas descendu plus bas à cause de l’état des échelles et des vieilles plates formes en métal rouillé et en décomposition.plate_forme_d_tail
Chute des ces vieilles ferrailles, chutes de gravats posées dessus, arrêtes tranchantes trop près de notre corde.

La place disponible étant trop étroite à cet endroit, j’ai préféré remonter et puis c’était l’heure de l’AG. L’apéro aussi.

devant_ithurxilo1Concernant la visite de la source ITHURXILO du lendemain, j’ai fait deux voyages.
Après observations, certains pensent que l’eau qui sort des fissures traverse une épaisse couche de quartzite.

IthurxiloVisiblement, le MUNHOA n’est pas un massif réputé calcaire, donc interrogation sur l’origine de cette eau.
J’attends un compte rendu plus précis des quelques visiteurs qui, à défaut d’être des géologues, n’en sont pas moins des amateurs éclairés.

Patience donc.
Entre temps, Monsieur le Maire nous a demandé si le club et le CDS, seraient prêts à participer à une campagne de repérage et de levés topo de tous les souterrains de

la Citadelle

et de la ville. Unanimité. Y a plus qu’à organiser.

Trouver des volontaires aussi.

A bon entendeur, salut.

Serge