EL_Mai_2009_002Oui,je sais,en principe,c'est l'inverse.Pourtant,aujourd'hui,parti chercher deux cavités,je suis revenu avec une autre dans ma musette.

Donc,beau temps,pas de sortie spéléo a l'horizon ( Xabier,on devait pas aller sur les Aldudes au mois de Mai ? ),je me dirige donc vers Urkulu après une étude savante de la bibliographie existante et une consultation non moins savante de Photo Explorer.

Deux cavités ont retenues mon attention.Il s'agit de l'EL 13 et de N 18.Noms barbares,mais qui permettent a tout bon spéléo de situer immédiatement l'endroit ou elles se situent.EL pour Elhursaro et N pour Nabahandy.

Après une montée ou il faut faire constamment attention a ne pas jouer au flipper avec les pélerins de Compostelle,j'arrive sur la zone concernée.La vue est particulièrement belle aujourd'hui.

Aidé du GPS,j'arrive rapidement sur la doline ou devrait se trouver le trou.Problème,la dite doline est bouchée.Seul indice de cavernement,un trou sur le coté qui me semble t'il aspire pas mal.Seulement,il n'est pas pénétrable,ou du moins demande t'il une bonne désob.J'ai beau inspecter les dolines et autres renfoncements alentour,je ne trouve rien.Le GPS me ramène toujours sur cette doline.Le trou aurai t'il été rebouché ? des morceaux d'ancienne cloture m'incite a le croire.

Dommage,car cette cavité est donnée pour une centaine de mètres de développement.

EL_Mai_2009_004La chose positive,c'est qu'en venant ici,je découvre un peu plus loin une cloture fraichement installée.Au milieu,un petit orifice permet d'apercevoir un petit puits.La difficulté vient du fait que je n'arrive pas a trouver de pierres a lancer.Un comble !

Finalement,j'arrive a trouver quelques petits cailloux.Le puits n'a pas l'air très profond,4 ou 5 mètres.Pas de courant d'air flagrant non plus.Mais bon,il faudra quand même le descendre.Sait on jamais.

EL_Mai_2009_003Je me dirige maintenant de l'autre cotê,vers Nabahandy chercher l'autre cavité.La aussi,le GPS me mène a un endroit ou je ne trouve rien.Il y aurait bien une sorte de doline bouchée par de gros blocs,mais il ne me semble pas apercevoir de continuation la dessous.Si au moins je connaissais l'inventeur de la cavité,j'aurais surement des infos utiles.

EL_Mai_2009_008Retour par la forêt d'Orion,magnifique a cette saison de l'année.

Philippe