IMGP1596Retour au Claudine aujourd'hui pour essayer de finir l"escalade du puits remontant.Nous avions prévu de faire la topo,mais nous ne sommes que quatre et pas mal de boulot nous attend.

Je craignais que la cavité soit très humide en raison des fortes intempéries tombées ces deux derniers jours,mais finalement,elle n'est pas plus boueuse que d'habitude voire moins.Nous sommes trois a connaitre le trou,seul Stéphane n'y est jamais descendu.Il a la joie de découvrir les méandres suivis des étroitures avant de découvrir les grandes salles qui précedent.........des étroitures.

Nous sommes a pied d'oeuvre assez rapidement a l'escalade inachevée.A mi puits,pendant que Thomas et Stéphane grimpent,je m'enfile ou plutôt,je me laisse aspirer par un petit puits qu'Olivier me montre.Il n'y a pas de traces de précédents passages.Je descend,guidé par le courant d'air bien présent.Je me retrouve rapidement dans un endroit ou je n'ai plus guère la possibilité de bouger.Seul,un petit trou me permet de jeter des cailloux qui retombent une quinzaine de mètres plus bas.Olivier redescend afin de voir si l'on peut jonctionner a la voix.

Dix minutes plus tard,j'entend clairement sa voix plus bas.Le boyau arrive dans la salle avant l'escalade.La suite n'est pas par la.

Au niveau de l'escalade,nos grimpeurs ont bien avancé,mais des soucis techniques ne leur permettent pas de finir l'ascension.Il doit rester encore cinq mètres avant d'arriver en haut.Malgré tout,la suite ne parait pas encourageante.Un petit boyau en haut de l'escalade et un départ a faire en traversée.J'ai la forte impression que tout cela redonne en haut des grandes salles.Et puis a la profondeur ou nous sommes,nous devrions descendre et non pas escalader un P 30.

Sur ces considérations,nous décidons de remonter.Les cordes sont laissées en place en vue d'une attaque finale qui comprendra la topo et le déséquipement.

A la sortie,Serge nous attend.A noter,l'arrivée intempestive alors que nous nous changions d'un chasseur fou furieux débarquant de sa voiture comme dans une série américaine et fonçant vers le bois ou nous étions cinq minutes plus tôt avec son fusil.Cinq minutes plus tard,il repart comme dans la même série américaine vers une destination inconnue.Me demande quand même si c'est le sanglier le plus dangereux des deux.

IMGP1597Olivier,Stéphane,Thomas,Philippe.