IMGP252416 avril 2010

Les Peñas d’Itxusi, une variante

Participants : Claudine et Alexis.

Des groupuscules se forment au Leize mendi. En effet, parallèlement à l’escapade de Serge et de Claire du côté d’Arbantaro, nous décidons de se balader au niveau des Peñas d’Itxusi. Une rando que nous ne connaissons pas contrairement à tous les abonnés de la rando du club.
IMGP2564Mais bien sûr, il nous vient l’obsession perpétuelle du randonneur affamé : la boucle !!! il faut faire une boucle !!

Départ de la ferme Arouchia à 10h30, et là, première petite galère pour trouver un sentier nous amenant vers la ferme IMGP2560Berecochea.
Notre idée consiste à prendre un sentier (nommé sentier des moines) depuis cette ferme qui grimpe quelque part entre les cirques d’Espalza et de Sistagorri (balade indiquée dans le livre « sites secrets du Pays Basque » de Miguel Angulo).
En demandant gentiment au proprio de la ferme situé quelques virages en dessous d’Arouchia, nous négocions un droit de passage nous amenant sur un chemin quatre étoiles sur lequel nous admirons quelques jolies cheminées de fée.

IMGP2498Après, tout se passe simplement jusqu’à la ferme Berecochea. De cette dernière, nous ne suivons pas vraiment les indications relatives au sentier des moines. Il nous vient l’idée saugrenue de longer le ruisseau d’Espalza pour arriver à la base de la grande cascade.

Bon, je ne vous cache pas que c’est une histoire de couple, on ne  sait pas vraiment qui a eu l’idée, peut être y-a-t-il eu des incompréhensions au moment de la prise de décision.

IMGP2518Au début, c’est nickel, beau sentier bien marqué puis ça devient rapidement la misère, les ronces, les barres rocheuses, les cascades pas faciles à remonter.
On monte, on descend, on remonte puis on redescend, tout ça pendant une bonne heure !!

Normalement, on est censé être sur la bonne arête donc on s’agace sur un raidillon qui nous amène enfin sur le sentier des moines. A partir de là, c’est un régal, le sentier, cairné par endroit, est splendide avec une vue vertigineuse.
IMGP2555Les estomacs commencent à crier famine mais nous finissons notre ascension pour atteindre le plateau d’Iguzkiegi dominant le départ des grandes cascades.
Après la pause repas, commence notre séquence tourisme. Nous abusons du numérique. Nous flânons le long des crêtes en admirant les vautours (assez nombreux et surement bien rémunérés pour le spectacle qu’ils nous offrent).
On croise un groupe de dames préretraitées dynamiques qui ambitionnent de faire la même chose que nous mais dans l’autre sens. On s’échange des tuyaux.
On se dirige peu à peu vers le GR 10. La jonction est faîte et nous courrons dans le pierrier (là, j’exagère un peu !) en direction d’Harpékosaindua.

IMGP2511Nous atteignons la voiture vers 17h, plein les pattes, mais très contents de cette magnifique balade. A refaire !!

Alexis