Itinéraire de montagne sur l'île de Ténérife 

27 décembre 2010

Une randonnée dans un cadre grandiose, voilà ce que je vous propose ! Et après l'effort ? un plouf dans une piscine ou à la plage: nous sommes sur l'île de Ténérife, au climat chaud et tempéré !

Canaries_Jour2_Guaraja__4_Canaries_Jour2_Guaraja__7__Pinus_canariensisCanaries_Jour2_Guaraja__18_Canaries_Jour2_Guaraja__44_

L'archipel des Canaries est composé de 7 îles, quasiment alignées d'est en ouest, au large de l'Afrique. Elles sont la partie visible de l'activité d'un point chaud, une remontée de magma qui s'exprime par intermittence.

Imaginez un tissu sur une machine à coudre: le tissu se déplace mais pas l'aiguille. Pareil au temps géologique: la plaque se déplace entre deux éruptions, c'est pourquoi plusieurs îles se sont formées en décalé d'est en ouest. Toutes les îles n'ont donc pas le même âge, et elles ont plus ou moins eu le temps de s'éroder.

D'où une île jeune, Ténérife, qui culmine à plus de 3700m d'altitude !

Randonnée jusqu'au sommet du GUARAJA (2720m) par un parcours en crête surplombant la caldeira de Las Canadas:

Dénivelé 1200m, difficulté: randonnée longue dans la caillasse.

Météo: bonne

Participants: Denis et Claire

Carte ou documents pour randonner sur l’île de Ténérife :

-         Carte au 1/25000ème: Tenerife hiking map (discovery Walking Guides Ltd – Copyright David and Ros Brawn – Août 2006)

-         Guide de randonnées de Klaus et Annette Wolsperger “Ténérife 70 itinéraires” aux éditions Rother (4ème édition 2011)

-         Carte au 1/50000ème WKE 3 Ténérife aux éditions freytag & berndt

Canaries_Jour2_Guaraja__43__La_glaciere

Pour visiter l’île, d’abord un conseil : ne pas s’approcher trop vite du sommet. En effet, le volcan le plus récent, Mount Teide culmine à 3715m, et il est plus intéressant de le voir dominant la caldeira de près de 2000m. Cela permet de prendre conscience de l'aspect grandiose des événements géologiques qui ont eu lieu ici. En arrivant à la crête de la caldeira par l’itinéraire que nous avons fait, nous avons découvert simultanément le sommet glacé et le fond de la caldeira, tout en jetant un coup d’œil sur la mer en contre bas ! C’est absolument magnifique.

Canaries_Jour2_Guaraja__41_Canaries_Jour2_Guaraja__25_

Dans ce bassin effondré de plus de 20km de diamètre, à 2000m d’altitude, rien n'est monotone pourtant. Les coulées de lave, de couleurs et d’âges très différents (de –3 millions d’années à moins de 20 000 ans), sont visibles, virant du noir à l’ocre et au blanc. Des passages bleus verts témoignent des circulations d'eau et de gaz. Des montagnes blanches forment des dunes, aux petits cailloux plus blancs que ceux des plages grises de l'île. Des laves brunes aux micas luisant au soleil s'étalent. Des laves cordées se retrouvent figées à la quasi verticale. Des dykes subsistent de ci de là.

Bien que ce ne soit pas encore le cas sur les coulées de quelques centaines d’années, la végétation finira pourtant par s'installer partout sur l’île. En fonction de l'altitude et du côté de l’île, la végétation s'étage et s'adapte. C'est ici que Van Humboldt a expliqué sa théorie de la zonation de la végétation en fonction de l'altitude. Le début de l'écologie y est né !

Claire

Description sommaire de l’itinéraire: Départ au bord de la route allant vers le Parc du Teide depuis Villaflor, au virage situé à l'altitude 2050m. Il faut prendre le même départ que pour le sombrero de Chasna. Rejoindre la crête en suivant le sentier/sentera 31 qui monte.

A la crête, la suivre jusqu'au col de Ucanca, ensuivant le balisage du 31 qui jouxte globalement aussi la limite du parc. Ne pas descendre en contrebas au risque de se perdre dans le xaxi local, des euphorbes et des genêts géants (on a testé...). Au col de Ucanca à 2450m, laisser le sentier balisé pour monter d'abord tout droit vers la vire qu'on rejoindra en traversant un passage de roche blanche. Noté « dangerous road » sur la carte, le chemin n'est cependant pas plus dangereux que chez nous le sentier de l'Hirubela par exemple. Il faut juste regarder où on marche et éviter le brouillard car il y a du gaz. Des cairns balisent l'endroit.

Canaries_Jour2_Guaraja__27__Erysimum_bicolor_Cheiranthus_bicolorCanaries_Jour2_Guaraja__28__GenetCanaries_Jour2_Guaraja__31__Echium_wildpretii

A voir: la forêt de pins canariens jusqu'à 2200m environ. A 2400m sur la crête, la flore est majoritairement endémique avec la vipérine du Teide haute de plus de 2m, la giroflée du Teide, les genêts très spécifiques. La flore est adaptée à des conditions d'aridité et d'altitude. A voir: la caldeira.

Pour ceux qui souhaitent gravir le sommet, se renseigner sur les conditions et les autorisations. En décembre, les crampons étaient nécessaires au delà de 3200m.