Après l'intermède du Lonné Peyret  qui a occupé pas mal d'énergie et de monde aussi,nous reprenons nos petites affaires quotidiennes en venant descendre aujourd'hui au fond du gouffre des Charentais.
La dernière fois,croyant aller au fond,nous étions partis dans la branche qui s'arrête à - 82.
Sur les conseils avisés de Philippe Bussard,un des inventeurs de la cavité,nous allons aujourd'hui aller examiner l'autre branche qui finit pour l'instant à - 111m et voir si on peut envisager une désob.
IMGP3282Nous sommes finalement 5 prêts à en découdre avec les puits du Charentais.Frédéric se remet à la spéléo,c'est l'occasion pour lui de refaire fonctionner descendeur et bloqueur.
Une fois équipés,nous descendons tous dans la pente de la fôret d'Orion en suivant le balisage toujours en place.J'attaque l'équipement du P 34 et j'installe un étrier en tête de puits qui facilite la manoeuvre.En revanche,je n'y avais pas prêté attention la dernière fois,mais ce mono spit me parait comment dire bien seul à sa place.
J'arrive rapidement sur le palier pour attaquer l'équipement du P 30 suivant.La aussi départ sur mono spit.Les suivants ayant la perfo installeront un deuxième amarrage signe de sécurité renforcée.IMGP3285Quand je pense que Gilles m'a signalé qu'un stage formation a été organisé en 88 dans ce trou !
J'arrive rapidement au fond du P 30,très esthétique,pour découvrir la suite.La faille se resserre et continue à plonger vers le bas.Je bataille un moment dans le P 13 en cherchant vainement un spit qui n'existe pas. La encore,l'équipement est minimaliste.Finalement j'arrive à installer une dev,mais l'équipement est vraiment à revoir.
IMGP3294La suite est un P 10 bien large menant dans une salle.Puis un passage merdique conduit au sommet d'un R 3 sans spit bien sûr.Heureusement,le perfo est là et  5 mn plus tard un beau mickey installé.
Cette fois ,ça y est,nous sommes au fond provisoire.La suite est un passage étroit dans la flotte.Eric s'enfile dans le méandre et atterrit dans une petite salle.IMGP3292La cavité continue mais nécéssite un élargissement.Il faudra revenir donc.
Je récupère la corde de 50 à la remontée afin d'en mettre une plus adaptée la prochaine fois.En même temps,Eric installe un deuxième amarrage en haut du P 34 .Dernière suée dans la pente de la fôret et retour au club ou nous avons même le temps de nettoyer le matériel.Vite fait,bien fait !

Eric,Fred,Gilen,Frédéric,Philippe.