Qui peut battre Serge de réussir à emmener le groupe dans le xaxi ? A en croire les traces qu'ont laissé les ronces sur nos mollets vendredi, ce serait sûrement Alexis, et Claudine, et moi. Mais surtout Alexis ?

Bon c'est vrai qu'on était toutes d'accord aussi pour partir par là, Claudine et moi. Mais tout de même !

Bon d'accord, on n'était pas perdu non plus. C'est peut-être pire: pensez donc, aller dans le xaxou sans même être perdus...

En plus il s'agissait d'éviter pire, c'est-à-dire de partir à toute crête en plein vent, 80 km/h sur une arête exposée: c'est donc le pire du pire, aller dans le xaxi par fuite devant l'obstacle...

Bon voilà. On a fait du hors piste comme on aime. Du direct, sans autre entrave que la limite de la pente, un pourcentage hors norme...hum

Il faut dire que les deux plus grands tumulus du Pays basque, réunis dans le fond du vallon, nous ont mis la pression.

C'était un joli tour du côté d'Esterenguibel, sous la surveillance bienveillante du grand roux. Pas le maïs basque, mais celui qui vole, le Gypa.

Claire


2011-11 Mendiondo (9)

2011-11 Mendiondo (8)2011-11 Mendiondo (6)2011-11 Mendiondo (10)