Compte rendu de l'explo du 6 et 7 Mars au Béhiako Lezia

Equipe : Olive ( Aquaterrestres 65 ),Yoann ( Doubs ),Tot ( Club des Goulus,16 )

Objectifs : Bivouaquer,améliorer le balisage pour l'accès au bivouac,trouver un shunt à la rivière des Hoyas,faire des photos,....se régaler !

TPST : 25h

Photos de Thomas Braccini.

114Nous rentrons sous terre vers 15h le samedi et nous arrivons rapidement au P 25 ou nous avons pour mission de changer la corde.Malgré la tonche,la corde est en très bon état.Je décide de juste remonter le noeud à la tête du puits pour éviter de se faire chier....la corde est asez longue.

Nous enchainons ensuite les puits sans problème avec le P 72 toujours aussi beau.Nous observons quelques chauve-souris notamment du grand et du petit rhino.83Olive et Yoann sont enchantés de découvrir cette cavité.

85Après la première vrai étroiture du trou ( base des puits ),nous nous dirigeons vers le bivouac.Arrivé en haut de la salle des " Pas Perdus " ,nous regardons pour améliorer le balisage en direction du bivouac mais celui en place nous paraît très bien.

Avant la grande Trouée,nous repérons une petite escalade argileuse à faire ou nous voyons au loin la galerie continuer.Nous n'insistons pas car ce n'est pas une de nos missions du séjour.

Arrivés au bivouac,nous remarquons une mauvaise odeur de pisse juste après la tente au niveau du PQ posé en hauteur....dommage,la rivière est juste à côté !

Nous préparons juste un kit pour aller balader dans la galerie que nous a indiqué Philippe Puyo et après un repérage à l'aide de la topographie plastifiée,nous décollons vers un réseau que je ne connais pas.

Nous cherchons un petit peu pour trouver la galerie à notre gauche qui doit emmener vers la rivière des Hoyas ! Au bout d'un quart d'heure,nous nous enquillons dans la bonne galerie.88

Nous arrivons à un pan incliné calcité glissant.Par hasard,sur notre gauche,nous visitons une belle galerie,fragile,avec de superbes sapins d'argile.103

Nous revenons quand même à notre objectif,dans la galerie principale,ou nous arrivons sur un ressaut de 6m qui passe en libre mais ou nous mettons tout de même une corde ( pour la remontée ).Ensuite,nous arrivons dans une salle ou nous marchons sur une trémie en suspension...très impressionnant ! Nous allons au nbout de la salle et là,nous trouvons 2 spits devant un ressaut de 5m que nous équipons.Nous sommes au bout de la trémie dans une nouvelle salle.Tout au bout,la suite est bouchée par un ancien siphon de sable...nous nous enquillons,mais le passage est obstrué.Nous faisons demi tour.99

Au retour,au pied du P 5,nous essayons de passer à travers la trémie mais sans réussite.

De retour sur la trémie en suspension,nous cherchons un passage car c'est là que l'actif se perd.Olive trouve sur la droite de la salle un ressaut facile et concrétionné ou une corde de 10m ( nombreux AN ) nous permet de prendre pied sous la trémie en suspension.Nous cherchons la suite en nous faufilant entre les blocs devenus argileux.Après une désescalade de 4m et quelques étroitures,je me demande si je ne suis pas en première.J'arrive à passer une nouvelle étroiture et je prends pied dans la rivière ! mes potes attendent de voir ou j'arrive.La rivière coule tranquillement avec des banquettes très argileuses,ça sent le siphon ! je remarque 2 vieilles traces de pas mais à mon avis ,pas grand monde n'est venu ici.
Je progresse sur environ 100m,la galerie s'abaisse et j'arrive rapidement comme prévu sur un siphon.
En revenant,nous discutons.....nous pensons qu'il faut chercher à désobstruer l'ancien siphon de sable.Nous laissons en place la corde sur le ressaut de 6m.
Nous revenons au bivouac à 22h30....la fatigue est au rendez vous ! 109nous faisons un p'tit repas et au pieu.
Le lendemain,levé à 8h...la nuit est vraiment pas mal dans la tente.Nous partons en milieu d'après midi,nous passons la Grande Trouée et nous observons encore une fois la petite escalade argileuse en pan incliné à faire....
Nous mangeons à la base des puits et nous remontons tranquille pour ressortir à 16h.113

Tot