Au lieu du Martel de Minassaro,nous avons préféré revenir au Leize Handi pour finir l'équipement jusqu'au fond cette fois ci.

A 9h,nous sommes trois au club pour préparer le matériel nécéssaire afin d'atteindre le fond du Leize Handi.Nous essayons de ne rien oublier et surtout pas les spits,cette cavité en manquant cruellement.

La haut,c'est le brouillard qui nous attend.Leize Handi Mai 2012 005En revanche le temps est étonnament doux.

Leize Handi Mai 2012 014Après qu'Alexis ait envoyé quelques pavasses de bonne taille au fond et que j'ai coupé quelques branches gênant le passage,Gilen commence l'équipement du P 40Leize Handi Mai 2012 052.Je trouve ce puits magnifique,surtout aujourd'hui avec cette brume qui remonte du fond.En revanche,les chocards qui nichent dans le puits apprécient modérement notre présence.

La pente qui mène à l'escalade est toujours aussi vicieuse.J'ai vite fait de me retrouver les quatre fers en l'air !

La corde de l'escalade étant changée,la remontée se fait plus sereinement.Pour la petite histoire,j'ai appris recemment que celle qui était en place et sur laquelle nous montions allègrement en la trouvant en fort bon état,datais d'au moins une bonne quarantaine d'années ( au minimum ).Le premier qui me dit dorenavant qu'une corde se jette au bout de dix ans me copiera" EPI "100 fois !

Alexis nous installe un équipement béton jusqu'en bas du P 22.Ensuite commence une partie que nous ne connaissons pas.Leize Handi Mai 2012 029

Ici aussi,le perfo fonctionne à bloc car les spits sont inexistants.Leize Handi Mai 2012 045Il faut marcher sur des oeufs pour descendre l'éboulis car rien ne tiens ici.En revanche,en haut du P 15,nous nous retrouvons en haut de la faille et la roche est beaucoup plus propre.La faille est très belle.

Malheureusement,arrivés en bas,pas de continuation.Bouché à gauche,bouché à droite.C'est dommage car le gouffre commençait à prendre de l'ampleur.Leize Handi Mai 2012 051

Gilen et Alexis essayent quand même d'aller voir en haut du P 15 s'il n'y a pas moyen de passer au delà du colmatage,mais rien de vraiment évident.On remonte donc tranquillementLeize Handi Mai 2012 017.

Il est déjà 16h quand nous nous retrouvons dehors.Le brouillard est toujours là.Je profite de la présence de mes deux compères pour aller voir un trou que j'avais trouvé il y a deux ans.

Malgré le manque de visibilité,je le retrouve facilement.

Gilen descend suivi d'Alexis.Pas de suite évidente malgré la présence d'une trace d'acéto.Surement encore un coup de la " calbombe folle " qui hante le massif à la poursuite du " bloc fou du Béhia ".

Il restera deux ou trois trucs à dégager dans le puits d'entrée mais maintenant,le Leize Handi est devenue une belle classique d'Urkulu.On dit merci qui ?

 

Alexis,Gilen,Philippe.