PC300944Participants : Olivier, Alexis, Philippe, Philippe, Stan, Serge et Gilen

Olivier nous faisant le plaisir de revenir nous voir dans notre cher Pays Basque, nous décidons d’organiser une petite sortie sous terre avec lui histoire de le revoir un peu. Le HA4 étant prometteur, et une séance désob étant nécessaire, nous prévoyons donc d’amener Olivier dans ce futur -800…

Stan, en recherche de -150 pour sa liste de course nous accompagne. Ca fait bien plaisir de le revoir, depuis le temps !

Le rendez-vous est donné à 9h au club, à 10h à l’entrée du trou. Et comme on ne change pas Olivier, il est à la bourre. Il ne nous rejoindra que plus tard dans le trou. PC300943Nous voilà donc parti pour le HA4, en balisant le parcours pour Olivier. L’idée d’une petite blague nous traverse bien la tête… Mettre une rubalise à l’opposée du trou, histoire de bien le laisser chercher des heures… Mais le temps est menaçant et on n’a pas envie de le chercher des heures à la tombée du jour.

PC300942Stan, bien motivé, décide d’aller équiper,

histoire de bien s’entraîner pour  son futur DE.

PC300946

L’équipement est bien plus rapide que la dernière fois,

les spits étant déjà plantés et Stan possédant un bon guide lui indiquant où sont les spits (bon, mais pas trop quand même… J’en ai oublié plusieurs !!)

PC300945Avant le terminus, nous

replantons deux spits, pour éviter comme la fois précédente d’avoir quelqu’un pour nous faire une dév et pouvoir passer sans encombre la lucarne.PC300947

Les autres en profitent pour manger tranquille dans la grande salle pendant qu’Olivier les rejointPC300960. Stan et moi, au fond, nous décidons d’en faire de même. Serge, une fois bien mangé, décide de venir nous rejoindre et manque de peu de nous assommer à coup de cailloux… Ca parpine pas mal et nous interrompons vite notre repas pour nous mettre à l’abri. C’est vrai que la dernière fois, nous avons fait nos gros fainéant et n’avons pas pris le temps de nettoyer, trop presser d’aller toucher le fond. Nous laissons tous passer Olivier et Philippe El presidente qui se charge d’aller commencer la désob. Il ne manque pas grand-chose pour que ça passe…

Nous, nous en profitons au dessus pour faire un peu de ménage et pour rééquiper un peuPC300949. On commence à s’ennuyer et on regrette presque de ne pas avoir amené un jeu de carte, le temps qu’ils élargissent en bas.

L’heure tourne et il est grand temps de remonter. Stan et moi allons jeter un dernier coup d’œil au fond, histoire de voir si ça passe… Ca pourrait pas c’est encore limite… Ca attendra 2013…

La remontée se passe sans trop d’encombre sauf un bloquer de pied cassé dès les premiers mètres, un caillou sur le casque (sa parpine beaucoup dans ce trou !!) et une caillasse sur l’épaule pour Stan, tombé d’on ne sait où… A l’entrée, on commence à se demander si les choucas ne nous balancent pas des parpaings sur la gueule, histoire de nous montrer leur colère et nous dissuader de revenir…

Promis, on ne reviendra pas avant l’année prochaine, en 2013…

PC300961Gilen