Sortie canyon du 28-06-2013

Participants : Iban, Virginie, Laetitia, Gilen

P6280323

Nous ne sommes que quatre à avoir répondu présent pour cette sortie canyon, où l’intérêt réside en fait dans la descente en rappel, d’une hauteur de 130 à 140 mètres.

Laetitia me retrouve à Mauléon pendant qu’Iban et Virginie nous rejoignent directement à Logibar. Déjà, on sent que cette journée peut partir en vrac complet… Iban et Virginie ont oublié les clés du local et il faut le renfort de Fred pour avoir le matos… Ca commence bien !!!

Arrivé à Logibar, on va voir si les autres ne nous attendent pas sur le deuxième parking, juste au bas de la rando. Comme il n’y a personne, on va se garer devant le parking de Logibar, histoire de ne pas les louper quand ils passent…

Sauf qu’Iban et Virginie sont passés par Iraty et sont arrivés juste après nous… Et bien sûr, aucun portable qui passe… Au bout d’une demi-heure d’attente, on arrive enfin à trouver un endroit où les portables passent… Ca fait bien vingt minutes que chacun maudissait les autres d’être en retard… Ca sent la grande journée !!!

P6280324

Une fois mangé à l’arrache et fait les kits, c’est parti pour 30 minutes de montée sous le cagnard… Au moins, aujourd’hui,  on profite enfin du soleil !!! Entre les combis, les baudars et les bouteilles pour refroidir la corde, les kits sont assez pleins… On prendra la corde à deux, à la main… Qu’est ce que ça plombe !!! Surtout qu’Iban et Virginie l’on mise à tremper dans le gave, en nous attendant, histoire qu’elle soit mouillée pour la descente.  Vivement qu’ils nous inventent des cordes à la spiderman, directement intégrées dans le poignet… Mais bon, du 2mm, quand même, psychologiquement, ça doit faire bizarre !!

Arrivé à la passerelle, les sourires se font plus rares et les filles commencent déjà à vouloir se dégonfler… C’est vrai que ça fait haut !!!

P6280336

Iban et moi commençons à équiper la corde… Moyen, ça frotte quand même pas mal sur les câbles… On met quand même 3 sangles sur le câble, histoire de rassurer certains… On enlèvera le frottement sur le câble en faisant frotter la corde sur le kit, n’ayant pas envie de faire un frac plein vide sous la passerelle.

Iban se lance le premier. Le plus dur, c’est d’arriver à enjamber le garde fou du pont… On sent quand même un léger sourire crispé… La descente se passe sans trop de soucis jusqu’à que la corde, neuve, se mette à vriller complètement. La descente va tourner au cauchemar pour Iban qui va devoir défaire un sac de nœuds avec 100 mètres de vide sous les fesses… On commence à s’inquiéter de l’heure, Laetitia ayant un impératif à 19h… On sent que ça va être très tendu…

P6280342

Après avoir démêlé la corde, Iban arrive enfin en bas. C’est au tour de Virginie. Elle paraissait plus stressée en arrivant à la passerelle que maintenant. Bon, elle réussira quand même à nous emmêler son kit, la corde, et le kit de frottement. Tout compte fait, le plus dur, c’est d’arriver à lâcher les câbles et accepter de mettre les pieds dans le vide.

P6280332

Laetitia se lance en suivant. Tant qu’elle reste pendue sur une longe, ça a l’air d’aller… Mais une fois parti, sur les premiers mètres, le sourire, ce n’est plus ça !!! J’arrose régulièrement la corde, histoire de bien la refroidir… Je ne sais pas si c’est super efficace mais au moins 3 litres d’eau y passent.

Enfin mon tour. Les gens qui passent sur la passerelle hésitent entre le « mais vous êtes fous » ou le « wahou, trop génial !!! » même si la question la plus courante est « et comment vous récupérez la corde ? »…

La descente se passe sans souci. Mais c’est vrai qu’on sent que la corde est neuve… ça file vite et il faut bien faire plusieurs arrêts pour soulager les mains…

Une fois tout le monde en bas, bizarrement, personne n’est vraiment tenté de remonter… On se demande pourquoi…

P6280351

L’amont d’Olhadubie nous fait les yeux doux… C’est vrai qu’il est magnifique !!! Une autre fois… Là, il semble quand même y avoir un peu d’eau.

On est donc parti pour rejoindre Logibar. Le temps de s’arrêter pour prévenir Laetitia que les canyons en Soule sont glissants, et elle est déjà par terre… Oui, on n’est pas en Sierra !! De quoi baptiser sont nouveaux pantalon de canyon !!!

P6280367

La cascade de 10 mètres arrose vraiment beaucoup… Y’a du jus !!! Mais l’équipement en place est vraiment pourri !!! Aucun amarrage pour équiper une main courante, des troncs, des morceaux de bois, des vieux câbles et des vestiges de la précédente passerelle encombrent le passage… On sent que tout ça ne demande qu’à se barrer… Pour atteindre les broches, une corde en place, amarrée sur un câble d’un côté, aux broches de l’autre… On n’a pas trop le choix, on va faire avec pour atteindre le relais…

P6280356

La cascade arrose beaucoup mais heureusement, on a pied… Plusieurs câbles dépassent en bas… On sent que ce rappel peut être un peu traître… Malgré un peu d’appréhension, ça passe sans trop de souci.

Dans les biefs qui suivent, l’eau est transparente, avec une jolie couleur verte des cours d’eau de montagne… Mais on sent bien que c’est de l’eau de fonte de neige… Ca caille pas mal !!!

Quelques gamelles dans l’eau plus tard, on sort enfin du canyon. Iban et Virginie remontent chercher la corde pendant que Laetitia et moi rentrons sur Mauléon… Elle est déjà à la bourre !!!

Tout ça finira tranquillement devant une bière chez moi, avec déjà d’autres idées de sorties !!!

Gilen

 P6280345