Sortie du 9 août 2013

Participants : Iban et Gilen

Fred, notre spécialiste canyon, a dégotté un nouveau guide topo des canyons du Pays Basque… Et il parait qu’il y aurait quelque chose à la Rhune. Jeudi soir, à l’arrache, cherchant quelque chose à faire pour occuper notre vendredi après midi, nous décidons que nous irons y jeter un coup d’œil… Bon, la topo parle d’elle-même, c’est court et c’est plus de la descente de cascades que du canyoning. Mais bon, c’est ce qui se rapproche le plus du canyoning au Labourd… Et comme on a dit qu’on ferait tous les canyons du Pays Basque…

Azeri

Après le boulot, sonné midi, direction Ascain… En fait, c’est cette partie là qui a été la plus dure de la journée… Comment vous faîtes pour vivre sur la cote en été ??? QUELLE HORREUR !!! Après avoir insulté quinze touristes, en avoir écrasé 20 autres, puis après avoir étriper les 12 derniers, j’arrive enfin à Ascain… Je pense qu’il va falloir instaurer des quotas de touristes sur la cote !!!

P8090484

Il est presque 16h, on part enfin sur les pentes de la Rhune… Bon, ok, c’est vraiment une petite montagne mais c’est raide et il fait vraiment chaud…  Les touristes nous regardent vraiment bizarrement, en maillot de bain avec de gros sacs sur le dos…

P8090485

On attaque enfin la descente, le petit cours d’eau fait vraiment du bien… La roche est très spéciale… C’est un enchaînement de dalles qui forment des petits toboggans… qui ne glissent pas… Par contre, dès qu’on veut marcher normalement, c’est casse gueule au possible…

P8090487

L’ambiance est sympa, avec la vue sur l’océan en fond !!! Et de toute façon, c’est le canyon le plus beau du Labourd !!! La roche est du grès et un peu de conglomérat. On arrive assez rapidement à la première grosse cascade. La topo annonce 27 mètres.  Il y a d’abord un toboggan à descendre sur corde. Le toboggan est super bien équipé, avec des broches neuves. Un peu surprenant. Par contre la suite…

P8090497

Il faut aller chercher une main courante en place. On en profite pour réviser la technique du débrayable avec huit en butée… Je passe le premier mais il me manque bien un mètre de corde pour atteindre le relai de main courante… J’ai beau siffler, impossible de débrayer…  On n’a pas dû tout comprendre dans cette technique…

J’arrive quand même à me longer dans le relai… Bon, la main courante en place est morte… Corde tonchée comme il faut… Le relai, il fait la gueule lui aussi… On va aller en chercher un autre plus loin, qui à l’air plus en état, en posant une main courante rappelable. J’équipe et Iban passe le premier dans la cascade. Elle fait bien dans les 27 mètres… La corde de 53 mètres passe juste juste… On rappellera la corde sur la pointe des pieds, et grâce à l’élasticité… Pas besoin de raboutage ce coup ci.

La cascade suivante à l’air énorme. La topo annonce 35 mètre… Par contre, le relai en place… Il fait peur…  Deux anneaux pas trop mal, posés à plat, au niveau des pieds… Les sangles en place datent de… longtemps… un petit anneau de corde en plus ne fera pas de mal… Comme on sait qu’avec une corde, ça ne sera pas suffisant, on raboute déjà les deux cordes… 

P8090495

Au final, on a un amas de  corde assez disgracieux… Mais, on a beau vérifier, pas d’erreur. Je m’y engage le premier. La cascade est magnifique, avec un petit passage en fil d’araignée sous le jus… En période de crue, ça ne doit pas être la même histoire.

P8090508

Iban me rejoint sans encombre. Par contre, au moment de rappeler la corde, les choses ne sont plus si drôles… Cordes bloquées…  De toute façon, on n’a pas le choix, il nous faut les récupérer, ce sont les deux dernières cordes que nous avons au club…

P8090503 P8090510

Heureusement, sur le bord de la cascade, y’a un chemin qui remonte avec une petite corde en place pour s’aider. Iban remonte. Au final, même en appliquant la technique de raboutage de corde de Fred, ça peut bloquer… Le nœud était juste pris dans un graton… Du coup Iban en profite pour se refaire la descente. Ce coup ci, on arrive enfin à rappeler la corde…

P8090512

Sur les trois fois où on a installé la corde, on a quand même réussi à faire un débrayable qui ne débraye pas et à bloquer la corde… y’a encore du boulot avant l’initiateur canyon !!!

Au bas de la cascade, on sort rapidement, le reste de la rivière n’étant plus intéressant.

En gros, petite sortie sympa qui permet de voir la Rhune d’une autre façon, et d’avoir des paysages différents en canyoning, avec vue sur l’océan.

Gilen

 P8090490 P8090496