Serge,Alexis,Nicolas,Philippe.

Serge nous aillant fait part de sa dispo ce mercredi,nous voilà de retour au HA 4 afin de terminer l'escalade commencée précédemment.

Alexis et Serge sont déjà présents au local quand j'arrive et préparent les dégaines nécéssaires à la poursuite de l'escalade.Nico arrive ensuite.

Nous décidons de faire deux équipes pour le fond du trou.Alexis et Nico iront poursuivre l'escalade tandis que Serge et moi continueront l'élargissement du méandre de - 150.

La montée vers le gouffre nous fait déjà transpirer,le temps est au beau fixe,pourvu que ça dure !

Nico équipe le puits d'entrée afin de se préparer à son prochain stage d'initiateur.Les chocards toujours bruyants sont partis en vacances,nous pouvons ainsi profiter pleinement de cette descente dans le P 60.Ensuite,le gouffre étant équipé,nous sommes vite rendus au fond.

Comment des gouffres comme celui ci avec de magnifiques puits grands et larges peuvent se finir sur des méandres étroits et pénibles comme celui de - 150,celà reste toujours un mystère pour moi.D'un autre côté s'il n'y avait aucune difficulté,le plaisir ne serait plus là.

Alexis et Nico s'enfilent dans le méandre pendant que je commence déjà a forer le premier trou.Ils n'ont pas interêt à se coincer ou sinon,ils verront les étincelles de plus près !

Sur les coups de 16h,nous stoppons l'explo.Le bilan est mitigé.

Au niveau du méandre,le travail est terminé.La pose de deux broches suplémentaires en sortie du méandre côté puits et l'élargissement du méandre proprement dit facilite le franchissement de l'étroiture.

Au niveau de l'escalade,Alexis est arrivé en haut mais une méchante étroiture verticale ferme le passage.La suite,s'il y a une suite est a trouver en bas du P 10 ou une escalade reste à faire.Lorsque nous avions nettement entendu un bruit d'actif,celà provenait d'ailleurs du bas.

Nous décidons donc de revenir prochainement tenter l'assaut terminal.Soit ça passe soit on déséquipe.

Mais évidemment,ça passera,il ne peut pas en être autrement !

PS : Pas de photos aujourd'hui car notre photographe attitré,j'ai nommé Gilen,n'était pas là.Oui,je sais le Husky au gros yeux vous manque,la prochaine fois,c'est sûr !

 

Philippe