Kayak – lundi 21 octobre 2013-10-22

Alexis, Cédric, Luc, Philippe, Serge

Les joies de la RTT. Pour profiter d’un lundi au soleil, 3 solutions :

-          La retraite,

-          Etre prof ou élève,

-          Etre profession libérale

Pas de retraité en vue, donc nous voici pile à l’heure au rendez-vous, la pagaie bien droite au garde à vous, devant chez Philippe.

P1010726 P1010727 P1010728

Le bougre nous a retardé avec son petit café, mais c’est parce qu’on a insisté lourdement.

Après la récup des bateaux au local et la navette voiture, on commence à naviguer vers les 14 h 00, en amont du barrage du pas de Roland.

Bon, dès les premiers coups de rame, on compte les ploufs.

Vous aurez le score à la fin, comme ça, avec un peu de chance, vous ne lirez pas jusqu’au bout, et vous ne verrez pas qui a gagné.

Philippe nous fait aborder chaque passage en connaisseur, il nous attend en aval, aussi à l’aise que s’il flottait sur un pédalo.

Pour moi, c’est pas pareil, je suis aussi à l’aise que si je flottais sur une enclume, et une enclume, plouf.

Bon, de fil en aiguille, ou plutôt de Charybde en Sylla, on arrive assez mouillé sur un parcours très sympathique ma foi. Niveau débutant inf.

Que du plaisir en fin de compte, malgré l’étroitesse des kayaks et la douleur de nos membres ankylosés là dedans. Et je ne parle pas des bras de celui qui avait chaussé son haut de combi néoprène !

P1010730 P1010731 P1010733

Bon, le score :

Premier, Serge : 2 ploufs + 1 arrêt pour vidanger le kayak percé

Deuxième : Cédric : 1 plouf + 1 arrêt pour vidanger

Troisièmes ex æquos : Alexis : 0 plouf, Philippe : 0 plouf,

Troisième aussi, mais hors catégorie : Luc :  3 ploufs, mais il a sauté exprès !!!

Donc, je suis le plus nul, mais l’explication de mon malheur est donnée par la gentillesse de Philippe :

J’ai un kayak jaune, et ça, c’est pas bon du tout pour la stabilité.

Bon, on refait quand vous voulez…

Serge