Finalement,deux volontaires ont décidés de m'accompagner aujourd'hui au GGM pour continuer le travail commencé au fond,Serge et Iban.P1010013Virginie nous accompagne mais elle ira randonner du côté de la tour d'Urkulu.

Le brouillard épais nous oblige à faire attention si l'onne veut pas retrouver deux ou trois pélerins sur le capot.P1010009Serge a trouvé une méthode infaillible pour ne pas nous faire repérer,un brouillarddense devant et une fumée noire et épaisse derrière,imparable.

Nous arrivons rapidement à l'entrée et Virginie part pour sa rando sportive.P1010016

Alors qu' Iban et moi filons vers le fond,Serge modifie l'équipement du puits d'entrée ce qui n'est pas du luxe.

P1010005Nous sommes rapidement à pied d'oeuvre et je commence le premier trou.Le courant d'air soufflant est toujours aussi présent et il a vite fait de nous rabattre les gaz sur la figure.Heureusement,ça ne dure pas longtemps.

Serge et Iban arrivent à enlever un gros blos sur la paroi de droite et le passage s'agrandit petit à petit.P1000999Malheureusement,la roche est de plus en plus fissurée ce qui ne facilite pas le travail d'artificier.Nous sommes obligés de faire pas mal de travail à la massette.

Je pensais pouvoir au moins voir la suite aujourd'hui mais nous mettons finalement plus de temps à avancer avec cette roche en place.Nous sommes de plus au contact de deux roches différentes et il y a pas mal de remplissage.C'est rageant car il nous reste à peine 10 ou 15 cm avant d'arriver à la tête de puits,mais il nous manque une pointerolle pour finir le travail.A la sixième sortie,ça devrait être bon.La désob,ne l'oublions jamais est un travail de persévérance,ça,ça va,j'en ai,et le principal est de ne jamais baisser les bras ou plutôt la massette.P1010002La prochaine fois,ça passe !!!!

Virginie,Serge,Iban,Philippe.