Participants : Fred, Iban, Virginie

Départ ce dimanche pour Gourette afin d’aller faire le canyon de Batch. C’est une première pour nous trois. Une fois celui-là terminé, nous aurons fait tous les canyons de la vallée du Valentin. Super non ? On est trop contents !! Je plaisante bien sûr, nous ne sommes pas des cocheurs fous de canyons !

Au départ de Lacarre, plein de motivation, le programme était de faire batch puis d’enchainer sur le Sciala. Arrivés à Louvie-Juzon, Iban qui n’a pas de pain doit s’y arrêter. On décide de s’y prendre aussi un petit café. Déjà là, on se dit que les deux canyons ça va peut-être être juste, vu qu’il est déjà 10h30. Mais en fait, cette pause-café n’est rien par rapport à ce que nous allons subir plus loin comme encombres. On se remet en route (sans le pain) et 100 m avant l’entrée dans Laruns, une file de voitures et un panneau indiquant que c’est la foire du fromage et que nous devons passer par Assouste. Ok, pas de soucis, on peut faire, malgré un panneau « route bloquée » arrivés à Assouste qui nous fait un peu peur. Que nenni, la route est défoncée mais ça passe à l’aiiise.
Arrivés aux Eaux-Bonnes il y a beaucoup de gens, style trailers, mais bon on ne comprend pas trop ce qu’il se passe. A la sortie du bled, on comprend tout !!! Horreur. Une p…. de course qui semble aller jusqu’à l’Aubisque emprunte la route (c’est tellement bon de courir sur le bitume !!!) de Gourette. Et là, c’est le drame. Voitures à la queue leu leu, coureurs qui zigzaguent au grès des virages entre les voitures (il y en a d’ailleurs deux qui ont faillis venir faire le canyon avec nous assis sur le capot !!), bref, que du bonheur. C’est la fête à Neuneu. Impossible de doubler. Et cette saleté de GPS qui nous égrène les kilomètres de sa voix robotisée faussement féminine « continuer sur la D 918 pendant 6km, (…) 4 km…. » aargh !!!! Bon ben cette fois c’est sûr, nous ne ferons pas le Sciala vu que nous arrivons à Gourette à 12h passé !!

DSCF5817    DSCF5822
On se change et c’est parti pour le petit pattar qui nous attend avant l’entrée du canyon. Marche d’approche donnée pour 45 min. Connaissant la zone, Iban et moi ça nous étonne. Normal, on n’en met que 17 !! On savait que le topo exagérait !! Fred n’est pas content il voulait mettre 45 min !!

DSCF5823    DSCF5835
On commence donc le canyon vers 13h. On dit coucou à la brebis morte dans la première vasque et qui était signalée sur DC. Heureusement elle ne trempe qu’un tout petit peu c’est donc moins pire qu’on ne pensait. Un bel encaissement nous surprend. C’est vraiment joli.

DSCF5848    DSCF5853
Les cascades s’enchainent bien. On en profite pour s’exercer à faire quelques manips. On sort au bout d’1h15 de descente. En fait il est vraiment court mais vaut le coup d’oeil. Mes compères pensent déjà à revenir le faire avec plus d’eau afin de tester différentes techniques.
Mouais. Cette fois-là c’est possible que ça tombe le jour de mon cours d’aqua-poney !! On verra bien.
Arrivés à la voiture, petit grignotage et c’est reparti direction la maison. Sans même avoir pris une bière. Tout se perd !! La prochaine sortie, on sera obligés d’en boire deux !! Zut !


Virginie