Sortie du 07/01/2018

Participants : Iban, Marc, Gilen

 

Après les grosses chutes de neige de la veille sur Garazi, les spatules démangent... La météo annonce une légère accalmie aujourd'hui... C'est le moment d'aller sortir les peaux.

Nous devions être 5 mais Alexis et Serge se sont dégonflés... Autant dire qu'au petit matin, vue la pluie à Mauléon au moment de partir, je ne suis pas loin de faire pareil... Mais bon, faut bien commencer la cure de détox d'après fêtes...

C'est donc à 3 qu'on va profiter au pic d'Ortzanzurieta.

 

Séance ski de fond...

 

 

Après avoir laissé la voiture à Roncevaux, c'est le départ dans un belle grosse quantité de neige...

Le début commence par une séance de ski de fond. C'est relativement plat, en forêt, dans un superbe décors...

Heureusement qu'on a une carte espagnole, sinon, on se serait perdu... Ah ben non, même avec la carte, on s'est perdu... Si on ne peut même plus faire confiance aux cartes espagnoles maintenant...

 

 

Neige bien lourde et collante...

Le seul rayon de soleil de la journée

 

26736123_1763910800307731_530761678_o

 

 

La neige est tellement collante et mes peaux tellement vieilles que ça "botte", "reboote" et ça barbotte... avec plus de 10 cm de neige collé sous les spatules...

 

seuls au monde

 

 

Arrivé à la sortie de la forêt, une évidence saute aux yeux... On s'est trompé queque part... Le sommet est encore loin et il va falloir redescendre un peu, en mode sanglier...

En même temps, au Leize Mendi, on fait les sangliers en Pyrénéisme et en canyoning, pourquoi pas en ski de rando...

 

 

C'est parti pour une séance sanglier...

26695871_1763910413641103_80600744_o

 

Au sommet, c'est un bon vent glacial qui nous acceuille... Personne n'est vraiment motivé pour vraiment manger, surtout que Marc nous a alléché avec des Tapas au resto à Roncevaux

 

 

Le sommet sous le vent

 

 

26733250_1763910280307783_1577332575_o

 

Les premiers virages sont juste énorme, avec une superbe neige... Enfin, 6 virages avant d'arriver à la forêt et de retrouver une neige collante à souhait...

Les autres s'en sortent sans problème, ais c'est le début de la grosse galère pour moi... Il faut dire que je n'ai pas vraiment sorti les skis depuis deux ans...

A la descente, bien sûr, on se reperd... On est descendu trop tôt et on se retrouve dans des pentes qui pourraiet être dangereuses, avec des coulées... On rechausse les peaux et on remonte, pour revenir sur nos traces de la montée...

Descente toujours dans la forêt, un peu trop dense à mon goût...

On arrive enfin sur la piste en bas... Et on rechausse les peaux avant de revenir à la voiture.

A Roncevaux, le premier resto est fermé, le deuxième est plein... On file à la benta Xabi pour s'exploser le bide...

On m'avait vendu une petite sortie de 600 m de dénivelé... Au final, GPS à l'appui, on est plus prêt des 1100 m... Au moins, on dormira bien ce soir.

Gilen