Sortie raquette du 10/02/2018

Participants : Serge, Stéphane, Youssra, Gilen 

Samedi matin, la météo nous a fait une petite surprise... Le beau temps annoncé pour 10 h est repoussé après 13h... Du coup, pas beaucoup de volontaires pour la sortie aglagla dans l'igloo...

Stéphane et Serge sont les seuls motivés pour la nuit en montagne. Youssra et moi, on n'est pas fou et on préfère dormir au chaud ce soir !!

Le départ se fait sous la neige, depuis le pont au dessus de la rivière d'Orion...

Serge a peur de se mouiller...

 

La piste est immaculée aujourd'hui, pas de chasseurs à l'horizon qui nous polluent la neige... Le départ sous fait sous les chutes de neige et Serge le prudent a tout prévu, notamment le parapluie !

Pas de chasseurs aujourd'hui... La piste est immaculée

Serge se voulait rassurant... "On va monter tranquillement, je ne veux pas suer"...

Ce n'était pas de l'avis de tout le monde !! On chauffe rapidement et on enlève vite les couches... Décidément, Serge est toujours en canne !!

27934975_1802288263136651_316721973_n

 

En 2h30, on arrive en vue du Behia... Pour une montée tranquille, ce fut plutôt rapide... 6 km et quasiment 550 m de dénivelé... Il est déjà l'heure de manger.

Stéphane et Serge se sont trop chargés et nous nous dévouons pour aléger leur sac des bières, de la galette et autres victuailles qui nuiraient à leurs performances.

Après le repas, le sourire est revenu

Après le repas, Youssra et moi prenons le chemin du retour et nous abandonnons Serge et Stéphane à leur sort dans ce désert blanc...

27849446_1802287173136760_1003887413_n

Une petite visite à l'netrée du Behia, petit pélerinage obligatoire, et c'est reparti pour la descente. 

27935007_1802287576470053_156750676_n

 

Le soleil pointe son nez, on n'est même obligé de sortir les lunettes de soleil !!

27935580_1802287606470050_310122529_n

 

Un peu plus bas, nous croisons le troupeau, la harde, la meute de cerfs, biches, daims, faons, chevreuils, orignaux, caribous, antiloppes, gazelles... En fait, ils étaient tellement loin, qu'on n'a pas pu voir ce que c'était comme cervidé exactement...

Saurez-vous retrouver toute la famille cerfs ?

 De retour à la voiture, la neige a déjà commencé à fondre... On ne va pas galérer à redescendre en voiture au moins...

Gilen