Profitant d'une des dernières journée de beau temps avant l'hiver,je me joins,à l'invitation d'Alexis,au retour sur Errozaté afin d'aller explorer une petite grotte repérée lors de leur précedente exploration.Valérie est de la partie.

Un vent de Sud glacial nous acceuille là haut et nous ne trainons pas pour rejoindre la grotte entrevue.P1030769Alexis nous pose une superbe main courante afin de rejoindre le petit porche situé juste au dessus du P 20 magnifique par ailleurs.Parvenus tous les trois à l'intérieur,Valérie part à doite,Alexis à gauche et moi je fais quelques photos.Malheureusement,pas de suite notable à se mettre sous la dent.En revanche,la situation particulière de cette grotte est remarquable et nous l'appelons evidemment la grotte du Belvédère.P1030773

Du coup,nous repartons vers la voiture afin d'aller voir et descendre une cavité que j'avais pointé il y a quelque temps déjà.La remontée est hardue pour mes vieilles jambes mais une formalité pour Valérie,c'est beau la jeunesse !

La cavité se situe sur la zone Pic d'Orhy dans un superbe endroit particulièrement en Eté.

P1030778Valerie attaque l'équipement qui est à refaire completement ou plutôt à faire car un malheureux spit est présent et très mal placé en plus.Les seules infos dont je dispose sont la profondeur,- 46m,et le dévelopement,50m.Quand j'avais retrouvé cette cavité,j'avais entendu le bruit d'un cours d'eau au fond mais peut être avais je rêvé.Finalement non,puisque nous l'entendons aujourd'hui.

P1030781Le puits d'entrée fait entre 15 et 20m mais il est plutôt mal fichu et l'équipement demande un peu de temps.L'arrivée se fait dans une salle assez grande et la suite se fait en descendant un petit méandre ou le pendage est bien apparent.Nous arrivons rapidement sur le cours d'eau dont le débit est conséquent.P1030787Valérie et Alexis jettent un coup d'oeil dans l'amont mais il se pince assez vite.Le ruisseau coule sur le socle et file vers l'aval mais pour aller voir le fond il nous faudrait un bout de corde que nous n'avons pas.Nous repérons le deuxième spit des précedents explorateurs,deux spits pour descendre ici,c'est limite quand même !

Je suis étonné du débit présent dans le gouffre et que nous n'apercevions pas la sortie du cours d'eau plus bas.Cette zone mériterait peut être une revisite approfondie d'autant plus qu'Alexis repère une résurgence sur le flanc opposé et qui apparement serait pénétrable.Il reste aussi à revoir le gouffre ou des suites sont possibles.Nekez Egina

Valérie,Alexis,Philippe.