Leize Mendi : Agnès, Émilie, Hélène, Marine, Virginie, Frédéric A, Iban, Philippe A, Serge

Conjoints et autres : Marie Hélène, Bernard, Frédéric S, Jules et Jatun.

Samedi 3 juin :

Arrivée à Lescun, vers 11 h 00 sous une pluie battante. Moral à zéro, mais on y est.

Arrivée de Marie Hélène et Bernard. Déjeuner espagnol et départ pour Urdos vers le tunnel hélicoïdal avec Virginie, Marie Hélène, Bernard, Iban, Philippe, Serge, Jatun.

Le tunnel hélicoïdal d'Urdos Point de départ - et d'arrivée !

Apéro N° 1 Tablée

1 heure à tourner en rond dans ce tunnel SNCF, on se demande bien ce qu’on fait là !

17 h 00, apéro et repas au coin du feu, arrivée d’Émilie et Marine.

Dimanche 4 juin :

On se lève tôt pour attaquer le canyon de l’Arpet, réputé canyon sec même par temps de pluie. Canyon austère, où 2 obstacles majeurs nous ralentissent, même le plus aguerri d’entre-nous : arbres et branches tombés et enchevêtrés depuis 100 ans et des centaines de mulots morts, flottant le ventre en l’air, dans les vasque croupies.
Bonjour l’hygiène en canyon !

 

Émilie & Marine L'équipe avant le final où ils rigoleront moins !

Au dernier final très très (très très) arrosé et bouillonnant, on prend l’échappatoire, qui, pour une fois, porte très bien son nom. Cordes vieillasses, abords craignos, amarrages douteux, pentes pentues, cordes trop courtes ou coupées et j’en passe. On arrive, du coup, un peu retard aux voitures et donc au gîte.
Un peu fatigués, on renonce à la grotte prévue l’après midi, non sans avoir au préalable, copieusement déjeuné.

En fin d’après midi, départ d’Émilie et Marine, puis, en attendant Agnès, Hélène et ses garçons, 4 d’entre-nous montent à la cabane de Bonaris, vers le col de PAU, 100 % brouillard, 100 % crachin, 100 % trempés.

Apéro et repas dès l’arrivée d’Agnès, Hélène et ses garçons.

Lundi 5 juin :

On se lève un peu moins tôt pour déjeuner, nettoyer et ranger le gîte car nous avons rendez-vous avec Fred à 10 h 00 devant Toyal Europe.

On monte tous vers Canfranc pour attaquer Agüarré, canyon majeur, mais un peu en eaux, il faut bien l’avouer.

Et hop, Agüarré... Tintin au Temple du Soleil

Iban et Fred nous équipent ça un peu dans l’eau, un peu hors de l'eau, mais globalement, ça pulse pas mal.

 

Nous sommes tous d’accord pour le qualifier finalement de très beau canyon.

Agnès en attente au rappel. Un vilain garçon

Philippe qui fait le malin ! Surprise au parking : un camp de Gitans !Le rappel dit de la machine à laver

Pendant ce temps, Marie Hélène, Hélène et ses garçons vont randonner par là-haut, dans la montagne.

On se bise chaleureusement vers 16 heures, ce fut un beau weekend.

Serge