Sortie spéléo à la grotte de Guillaminé avec le FAM Bizideki de Larceveau et le foyer de vie d’Accous, 13 novembre 2017.

 

Participants : Antoine, Yann, Yann, Ilya, Isabelle, Jean Michel (Éducateur à Larceveau) et Philippe (Éducateur à Accous)

 

Nous nous retrouvons ce lundi 13 novembre 2017 à l’église d’Aussurucq aux environs de 10h30. La motivation est au rendez vous, certains ont déjà pratiqué la spéléo. Quelques minutes de voiture et nous voici en bord de route, à proximité de l’entrée de la grotte de Guillaminé.

Le passage juste après l’entrée est plutôt étroit. Je leur donne quelques indications quant à la position et au cheminement. Philippe me suit, puis Yann qui s’agace un peu dans ce passage bas. Les autres nous rejoignent sans difficulté et Jean Michel ferme la marche.

Les petites escalades débutent. Nous nous arrêtons pour admirer les premières concrétions ainsi que quelques chauves souris isolées (petit rhinolophe). On essaye d’être le plus discret possible à proximité d’elles car certaines ont probablement débuté leur hibernation. Nous profitons d’un plancher stalagmitique bien confortable pour éteindre toutes les frontales et apprécier l’ambiance de folie du milieu souterrain.

DSCF1294

DSCF1332

DSCF1437

DSCF1464

DSCF1471

DSCF1379

DSCF1424

DSCF1428

De nouveau une petite escalade. Cette fois-ci, c’est Ilya qui appréhende un peu en effectuant une petite traversée en hauteur. Un toboggan qui tape les fesses fait suite (et c’est bien rigolo quand même !)

Juste pour le plaisir, on passe par une petite étroiture et une autre petite escalade nous amène au milieu de belles concrétions dont de magnifiques excentriques. A cet endroit, Philippe mitraille autant que possible avec l’appareil photo, mais l’absence de flash nous paraît bizarre … en fait, il est en mode vidéo depuis plusieurs minutes … à refaire !!

Tout le monde est motivé pour poursuivre la balade. On continue donc dans la galerie qui devient plus basse et nous oblige à se mettre à quatre pattes.

On discute un peu au fond de la galerie, à notre terminus, puis nous prenons le chemin du retour. Celui-ci se déroule sans grande difficulté et le passage bas de l’entrée est même une simple formalité. Nous avons passé 2h30 sous terre.

Le sourire est bien présent sur les visages, les participants semblent satisfaits de l’expérience souterraine !!

 

Alexis