Si vous suivez régulièrement nos aventures,vous avez pu voir que nous avons récemment fait subir une petite cure d'élargissement a l'étroiture de - 80m dans le gouffre Jean Gilles sur le massif d'Urkulu.
Aussi,nous sommes trois ce dimanche pour aller continuer l'équipement au delà de ce passage.
Après avoir pris un peu de matériel au club,perfo,cordes,etc....,nous nous engouffrons dans le fourgon d'Alexis,direction La Montagne.
Le temps est superbe et nous avons un peu la flemme pour enfiler nos combinaisons.Heureusement,dès que le descendeur est en place sur la corde du puits d'entrée,la machine à neurones s'arrête et nous n'avons plus qu'un objectif : descendre.
IMGP2241Nous sommes vite rendu à - 80 a l'entrée de l'étroiture " Jean-Passe ".Ce passage représentait un "Hic" pour la reprise d'explo de ce gouffre.Aujourd'hui,le verdict est sans appel,ça passe bien.
Le puits qui lui fait suite est superbe.L'inconvénient est qu'à partir d'ici,la présence de mondmilch rend certains passages quelque peu acrobatiques.
Nous nous arrêtons vers - 130 pour manger un peu.IMGP2245Le départ des réseaux du silex 1 et 2 est à une dizaine de mètres au dessus de nos têtes.Nous le délaissons car l'objectif est d'équiper le réseau principal.
Pour la même raison,nous laissons à notre gauche le réseau des cloches ( découvert à Pâques 1980 ) vers - 160.
Finalement,je m'arrête vers - 180,mon éclairage commençant à donner des signes de faiblesse.Je commence la remontée pendant qu'Alexis plante deux spits pour la suiteJ'ai laissé mes piles de rechange plus haut en plus.IMGP2252
L'objectif de la sortie était double,premièrement continuer l'équipement de la cavité et deuxièmement,voir si nous ne perdions pas le gros courant d'air aspirant au fur et à mesure de la descente.
Le premier objectif est presque rempli,il ne nous reste plus qu'une cinquantaine de mètres pour arriver au fond connu du réseau principal à - 223.Ce sera fait lors de la prochaine sortie.
Nous avions la crainte pour le deuxième objectif de perdre le courant d'air en descendant,surtout au niveau des différents départs de réseaux parallèles.Et bien,les nouvelles sont bonnes.Zéphyr est toujours là,plus que jamais,et il nous montre la voie.
Il n' y a plus qu'à le suivre et s'il faut l'aide de Zeus pour agrandir certains passages,nous l'inviterons à se joindre à nous!

Alexis,Olivier,Philippe.